Retrouvez l’interview sur le site de BFM Business

Au second tour de la présidentielle, la victoire d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen a quelque part rassuré les pro-Européens. La présence de la candidate d’extrême-droite au second tour prouve effectivement la montée d’un sentiment antieuropéen en France. La preuve: malgré sa défaite, Marine Le Pen a rassemblé environ 34% des suffrages, ce qui représente 11 millions d’électeurs. Avec la victoire d’Emmanuel Macron, peut-on dire que le cauchemar européen est terminé ? Le nouveau président pourra-t-il relancer la construction européenne ? – Avec: Sylvie Goulard, députée européenne. Et Melissa Bell, correspondante de CNN à Paris. – 12h l’heure H, du lundi 8 mai 2017, présenté par Hedwige Chevrillon, sur BFM Business.

Publicités