Sylvie Goulard, députée européenne et soutien d’Emmanuel Macron, était l’invitée de « Face aux chrétiens », jeudi 27 avril 2017. Interrogée sur le « Tous sauf Macron » lancé par la  » Manif pour tous », Sylvie Goulard s’est inquiétée du niveau du débat politique : « Personne ne peut choisir un président de la République sur un seul point de son programme. » A ses yeux, les réseaux sociaux sont l’objet d’attaques propageant de fausses nouvelles : « Emmanuel Macron n’est en aucun cas favorable à l’autorisation de la GPA ». Se déclarant disposée à travailler avec une majorité présidentielle élargie « jusqu’à, par exemple, Alain Juppé », Sylvie Goulard estime indispensable de « sortir des oppositions tranchées, des postures » pour construire un « contrat avec la nation » sur, notamment, l’éducation, la transition énergétique, la lutte contre le terrorisme, et la lutte contre les inégalités. Interrogée sur le message de l’épiscopat français en vue de l’élection présidentielle, Sylvie Goulard y voit deux points essentiels. Tout d’abord l’accent mis sur l’accueil des réfugiés et l’ouverture au monde, « qui sont des exigences de l’Evangile ». Et d’autre part, la priorité donnée à l’Europe, « qui est un héritage chrétien ». Sur ces deux points, Sylvie Goulard estime que  » « Le programme de Marine Le Pen ne va pas dans le sens de l’Evangile ». En ce sens, Sylvie Goulard apprécie que les évêques s’adressent aux fidèles en « catholiques adultes ».

Retrouvez la vidéo en cliquant ici. 

Publicités